Aller au contenu principal Aide Panneau de contrôle

Logo

Le site des sports de nature associatifs

Sport associatif «   La vie associative ne va pas de soi ! Elle se construit «   Le fonctionnement de l’association «  

Association et services publics

PrécédentSuivantIndex

Dans le système sportif français, de nombreuses associations assument une mission de service public.

C’est le cas des fédérations ou cette mission est reconnue par la loi. (Loi n° 84-610 du 16 juillet 1984), c’est le cas aussi de la plupart des associations sportives omnisports locales qui bénéficient de subventions municipales et de la mise à disposition des installations sportives. C’est aussi le cas pour toute association qui reçoit des subventions de l’état et surtout des collectivités locales et pour lesquelles elle doit rendre des comptes. Les associations qui jouent un rôle de service public ont souvent de grandes difficultés à conserver un fonctionnement associatif et le public les considère généralement comme des services publics. Les décideurs politiques ont aussi très souvent tendance à instrumentaliser1 les associations qu'ils subventionnent. Même s'il est légitime de contrôler l'utilisation des fonds publics, la généralisation des conventions, des contrats d'objectifs, le développement des réglementations (administratives, comptables, sécuritaires) vont dans ce sens. Il en est de même des incitations à l'embauche de salariés. La labellisation des clubs par certaines fédérations procède de la même démarche. Pour résister à ce risque d'instrumentalisation, il faut valoriser (auprès des élus, de la population) des éléments qui ne sont pas directement mesurables : l'apport de l'association à la vie locale, à la citoyenneté, l'amélioration de la santé, etc.

PrécédentSuivantIndex

Partager
Partager sur Facebook
Poster sur Twitter
Partager sur LinkedIn
Inviter des participants
Référencer cette page
Surveiller
Fichiers récents